Comment ouvrir son système d’information à son écosystème ?

API Management : écosystème IT

Avec le développement des projets collaboratifs et des partenariats à court ou à long terme, l’entreprise unique est aujourd’hui un concept presque dépassé. Les entreprises dans leur ensemble sont un microcosme, et la mise en commun de leurs informations dans des projets communs une véritable réalité. Ce concept, appelé entreprise étendue, implique de nouvelles manières de communiquer et d’échanger l’information pour une bonne réussite et une satisfaction de tous les participants. Quels sont les enjeux autour de ces démarches sensibles ?

Un système d’information efficace en interne : la première des conditions

La première composante d’une entreprise performante est un bon système d’information. Traitement des données, interfaces claires et unifiées dans tous les départements de l’entreprise, accès pertinents par tous les intervenants : tous ces éléments permettent une prise de décision cohérente par les personnes les plus qualifiées de l’entreprise. Une communication en interne facilitée est aussi le gage d’une bonne image auprès du public. La possibilité se présente alors d’enrichir l’offre de base — une gestion efficace des données offre d’ailleurs du temps supplémentaire pour travailler sur l’offre — et faire preuve de créativité grâce à une meilleure vue d’ensemble des informations disponibles en interne. La transparence et la confiance qui en résultent vis-à-vis des consommateurs sont elles aussi déterminantes dans le succès de toute entreprise : l’information dépasse ainsi déjà les frontières de la seule société.

L’entreprise étendue, un véritable écosystème

La tendance est aujourd’hui à l’ouverture des données entre des entreprises complémentaires. L’objectif : une démarche gagnant-gagnant et un vrai booster pour les petites et moyennes structures cherchant à prendre une nouvelle dimension. Pour cela, un échange de données à grande échelle se produit entre les entreprises partenaires, et cela nécessite bien évidemment une infrastructure fiable et bien pensée. A l’image de Google, qui fournit des outils gratuits à ses entreprises partenaires, leur offre un conseil détaillé et acquiert ainsi un nombre croissant de clients pour ses outils publicitaires, les sociétés proposant des outils peuvent ainsi profiter du pouvoir commercial de leurs partenaires… et vice versa. Dans ce type de collaboration, des synergies inattendues émergent et permettent à chaque structure d’acquérir de nouvelles compétences, créant un hybride à l’efficacité inédite. Ces opérations demandent cependant la mise en place d’une interface conçue en amont et de processus rigoureux : l’échange d’informations entre deux structures — ou plus — implique une sécurité optimale et un contrôle permanent des flux. Après tout, l’objectif final reste la réussite individuelle.

L’API Management, la clé de la communication de data dans un écosystème

Pour un échange de data parfaitement sécurisé, le recours à l’API Management est désormais la solution la plus communément mise en place par les entreprises partenaires. L’API, ou interface de programmation applicative, constitue l’encadrement de l’échange de données entre deux structures. En ouvrant au partenaire certaines parties spécifiques de l’information et en maîtrisant la manière d’y accéder, l’API Management offre une grande flexibilité et une plus grande sécurité, avec des ressources plus limitées. Le flux se fait dans les deux sens, permettant une collaboration fluide. Les programmes partagés entre les entreprises peuvent ainsi être utilisés librement, sans que le code de programmation — et donc les secrets de fabrication de chaque entreprise — ne soient partagés. Pour tout projet collaboratif, l’API Management est également l’assurance d’un gain de temps important et d’une bonne compréhension de ce qui est échangé. Une véritable aubaine pour les entreprises en quête de croissance et une manière de s’investir l’esprit plus libre dans la collaboration pour s’assurer la réussite.

Laisser un commentaire