Quels sont les clés et les logiciels pour maintenir en condition opérationnelle les infrastructures ?

Logiciel maintien en condition opérationnelle

Lors de la construction d’un nouveau bâtiment, ce sont en premier lieu les phases d’études et de construction qui sont étudiées dans le détail. Pourtant, la phase d’exploitation et de maintenance de l’infrastructure s’avère toute aussi essentielle, d’autant que c’est celle qui dure le plus longtemps dans le cycle de vie du bâtiment. Mais comment garantir le maintien en condition opérationnelle (MCO) des infrastructures ?

Les enjeux du maintien en condition opérationnelle

Les gestionnaires d’installations et les systémiers ont tout à gagner à vouloir tendre vers le 100% opérationnel. En effet, les éventuelles pannes d’une chaîne de production ou d’un équipement spécifique peuvent engendrer d’importantes immobilisations financières nécessitant un traitement à la fois efficace et rapide. Le rôle des PPP (Partenariats Publics Privés) s’avère fondamental dans ce contexte, d’autant plus lorsque le MCO est envisagé dès la phase d’études et la phase de construction. Les avantages de préparer la phase de maintien en condition opérationnelle au plus tôt dans le projet sont nombreux :

  • La collaboration avec les partenaires internationaux est plus efficace ;
  • La gestion des risques et des anomalies est améliorée ;
  • La vision du matériel opérationnel est plus globale ;
  • Le taux d’utilisation des équipements est meilleur ;
  • Les coûts de maintenance sont optimisés :
  • L’immobilisation du matériel est anticipée ;
  • Le coût du soutien logistique est diminué ;
  • Les équipements défaillants sont réparés plus rapidement ;
  • Etc.

Les six phases du MCO (Maintien en Condition Opérationnelle)

Essentiel pour garantir aux utilisateurs l’usage des outils mis à leur disposition, le maintien en condition opérationnelle nécessite une organisation sans faille sur le long terme. Lorsqu’il intervient en phase d’exploitation, il s’articule autour de 6 phases bien distinctes :

  • Phase n°1 : l’accueil et l’assistance suite à l’ouverture d’une fiche d’appel
  • Phase n°2 : la recherche d’une solution
  • Phase n°3 : le déploiement d’un expert et l’assistance
  • Phase n°4 : la diffusion d’une note d’information aux utilisateurs ;
  • Phase n°5 : La clôture de la demande et la mise à jour du dossier projet

Les logiciels en soutien au maintien en condition opérationnelle

Différents logiciels interviennent en phase de construction puis en phase d’exploitation. Dans cette seconde phase, ils permettent de gérer plusieurs projets de construction et de rénovation en simultanée. Alors que chaque infrastructure continue sa vie, le logiciel permet de gérer le maintien opérationnel des différents équipements. Il permet également une meilleure continuité de l’information à travers toutes les phases du cycle de vie pour optimiser et faciliter l’exploitation. Les informations capitalisées sont consolidées et réutilisées depuis l’étude du projet jusqu’à son exploitation en passant par sa construction et sa livraison. Le logiciel de MCO permet d’obtenir des informations exhaustives et précises au sujet de chaque infrastructure, ce qui offre la possibilité d’assurer une maintenance à la fois efficace et rapide.

Les avantages des logiciels MCO

Dès la phase d’étude et la phase de construction, le logiciel de maintien en conditions opérationnelles offre de multiples avantages :

  • L’utilisation de la technologie RFID afin d’obtenir des informations précises sur le matériel, les équipements et les infrastructures à contrôler, à entretenir ou à réparer ;
  • La mise à disposition d’un module de planification des contrôles et de la maintenance ;
  • L’accès aux historiques d’entretiens et de réparations de chaque équipement et de chaque infrastructure ;
  • La centralisation des données relatives au maintien en opération ;
  • Etc.

Incontournable pour obtenir un taux maximal de disponibilité du matériel, des équipements et plus globalement des sites industriels et des plateforme de logistique, le M.C.O. permet de mieux planifier les interventions préventives tout en assurant des réparations plus rapides et efficaces. C’est aussi un élément incontournable de communication afin d’assurer la bonne tenue de plusieurs projets en simultanée.