Le transport des informations et leur bonne distribution sont aussi importants que les informations elles-mêmes

Transport de l'information et ESB

“On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux”, écrivait Antoine de Saint-Exupéry. Cette pensée fait écho à la prise en considération de l’immatériel à notre époque. Dans une économie de l’immatériel, c’est-à-dire une économie dans laquelle les richesses résultent exclusivement de ressources intangibles, les données sont une matière première de grande importance. C’est là un enjeu stratégique essentiel pour toutes les entreprises. Sur le marché boursier, ces entreprises que l’on nomme “G.A.F.A” n’ont-elles pas supplanté celles dont la création de richesse s’appuie sur l’utilisation de ressources matérielles ? On peut dès lors affirmer que l’avenir appartient aux entreprises qui ont la maîtrise de leurs informations.

Toutefois, cela n’est pas chose aisée à l’ère du “Big Data”. Ce phénomène technologique et social illustre parfaitement le problème de la massification et de la diversification des données. Par-delà les difficultés de tri et de sélection, la question du transport des données demeure cruciale. De toute évidence, des données qui ne peuvent être valablement transportées n’atteignent jamais leur cible et a fortiori le stade d’information. Des solutions logicielles permettent aujourd’hui de sécuriser le transport de l’information en temps réel. C’est, en particulier, le cas de l’ « Enterprise Service Bus » ou ESB.

 

1. Position du problème : le taylorisme informatique

 

La division du travail poussée à l’extrême porte le nom de ses inventeurs : Taylor et Ford. Si dans l’univers palpable, cette organisation du travail a permis une meilleure productivité, elle est au contraire contreproductive en matière informatique. Ainsi, lorsqu’une division technique s’opère entre des individus au sein d’une entreprise, on assiste à la formation de silos de données, lesquels demeurent en marge des canaux de circulation. Alors que les données ne s’épanouissent que dans le partage, un tel système conduit à une situation sclérosante pour l’entreprise. Confinées à l’isolement, les données sont en exil de tout travail collaboratif, de toute adaptation à l’évolution en temps réel. “Diviser pour mieux régner” est assurément un proverbe qui ne convient pas à la circulation des données. Au contraire, celles-ci, notamment les plus critiques, doivent être croisées, entrelacées pour pouvoir livrer leur valeur ajoutée.

 

2. Solution au problème : l’ESB

 

L’informatique, à l’instar de l’univers, est en perpétuelle expansion. Si le progrès est salutaire, il demeure cependant impossible d’investir à chaque nouvelle innovation technologique. La migration matérielle et technologique implique un budget difficilement supportable pour l’entreprise. Formats et standards variés, éditeurs différents figurent notamment parmi les obstacles à la circulation des flux de données. Se pose en effet le problème de l’interopérabilité des appareils et des logiciels. Parce que ceux-ci n’ont pas été conçus pour fonctionner ensemble, dans un environnement identique, il est nécessaire de disposer d’alternatives. L’ESB (Enterprise Service Bus) incarne cette solution logicielle permettant l’adaptabilité et la circulation efficace des flux de données.

 

3. L’intégration par l’Enterprise Service Bus

 

L’Enterprise Service Bus est une solution logicielle constituée de différents outils permettant d’assurer l’échange des données entre les sources et les cibles d’un système d’information. Cette solution logicielle fonctionne au moyen de canaux de circulation, organisés selon une architecture distributive, lesquels ont pour fonction principale de faire circuler l’information de façon optimale et en temps réel. La communication des flux de données devient par conséquent possible entre des silos différents ou encore entre des applications hétérogènes. Par ailleurs, l’ESB garantit la sécurité des données, puisque la perte des données d’un silo n’affecte jamais la circulation des données des autres silos. Il permet également d’acheminer d’importants volumes de données en temps réel. Cette solution logicielle est perçue par les spécialistes comme un nouveau paradigme d’intégration d’entreprise plus économique, plus souple et plus évolutif.

 

Laisser un commentaire